Catégorie : Articles

1

Profils de Chapitres chez Zola

« Écrire le roman par larges chapitres, logiquement construits : c’est-à-dire offrant par leur succession même une idée des phases du livre. Chaque chapitre, chaque masse doit être comme une force distincte qui pousse au dénouement. Voir ainsi un sujet par quelques grands tableaux, quelques grands chapitres (12 ou 15) ;...

0

Enjeux du chapitrage dans les HBV – 3

3. Fonction architecturante du chapitre: entre reprise et déprise Il convient dès lors de réévaluer la fonction du chapitre. Loin d’assurer un bouclage périodique du sens pour le lecteur, le découpage du roman-fleuve correspond à une volonté de saisir quelque chose d’insaisissable et dépassant la perception individuelle. Il faut donc revenir...

0

Enjeux du chapitrage dans les HBV – 2

  2. Le contexte unanime et simultanéisme Pour Jules Romains, le roman-fleuve est la forme qui s’impose, par son ampleur et la variété de ses moyens, pour conclure ses recherches poétiques et le développement de sa théorie unanime. Aussi faut-il à présent revenir sur les chapitres qui portent le plus nettement...

2

Enjeux du chapitrage dans Les Hommes de bonne volonté – 1

Introduction Le roman-fleuve est par définition un texte démesuré, l’image du fleuve incluse dans son nom générique suggérant un mode de lecture linéaire et marqué par le temps long. La notion de composition dans un texte interminable fait problème plus encore que dans tout roman. Dans la mesure où la saisie...