Chapitres Pratique et poétique du chapitre aux 19e et 20e siècles

1

Profils de Chapitres chez Zola

« Écrire le roman par larges chapitres, logiquement construits : c’est-à-dire offrant par leur succession même une idée des phases du livre. Chaque chapitre, chaque masse doit être comme une force distincte qui pousse au dénouement. Voir ainsi un sujet par quelques grands tableaux, quelques grands chapitres (12 ou 15) ;...

0

Enjeux du chapitrage dans les HBV – 3

3. Fonction architecturante du chapitre: entre reprise et déprise Il convient dès lors de réévaluer la fonction du chapitre. Loin d’assurer un bouclage périodique du sens pour le lecteur, le découpage du roman-fleuve correspond à une volonté de saisir quelque chose d’insaisissable et dépassant la perception individuelle. Il faut donc revenir...

0

Enjeux du chapitrage dans les HBV – 2

  2. Le contexte unanime et simultanéisme Pour Jules Romains, le roman-fleuve est la forme qui s’impose, par son ampleur et la variété de ses moyens, pour conclure ses recherches poétiques et le développement de sa théorie unanime. Aussi faut-il à présent revenir sur les chapitres qui portent le plus nettement...

2

Enjeux du chapitrage dans Les Hommes de bonne volonté – 1

Introduction Le roman-fleuve est par définition un texte démesuré, l’image du fleuve incluse dans son nom générique suggérant un mode de lecture linéaire et marqué par le temps long. La notion de composition dans un texte interminable fait problème plus encore que dans tout roman. Dans la mesure où la saisie...

0

Une bonne auberge ? Glose sur un chapitre de Fielding.

Il me semble qu’une certaine vision fonctionnelle du chapitre va de soi : le chapitre existerait parce qu’il remplit une fonction dans le roman, voire plusieurs fonctions (réguler l’attention du lecteur ; former des unités de sens ; mettre en valeur certains passages grâce aux clausules, aux débuts de chapitres ou aux titres). Toutes...

0

Le tout et les parties : le chapitre comme unité intermédiaire

Le chapitre constitue une unité intermédiaire entre les deux niveaux que l’on privilégie habituellement : d’un côté (“en haut”), l’unité globale et surplombante du livre ; de l’autre (“en bas”), le fourmillement mouvant des phrases successives du texte. Ces deux niveaux sont des niveaux de perception du texte, de conscience de la...

0

Chapitre et variations

Comme il est une reprise de la parole, un recommencement, le chapitre installe un nouveau discours, et à ce titre peut jouer comme un principe de variation, favorisant l’alternance entre chapitres descriptifs, digressions, narration, dialogue, etc. Les chapitres ne sauraient être un simple « découpage » de l’intrigue linéaire en segments....

0

La respiration du chapitre

Avant de fermer le livre, on finit son chapitre. La tabulation chapitrale fournirait dès lors un balisage, un rythme à l’activité de lecture : il faudrait explorer ses fonctions, par exemple en partant de la façon dont les chapitres relaient la tension narrative, par le biais des micro-dénouements qu’ils fournissent à intervalles...

0

Les vides et les pleins : le chapitre comme unité

Alors que la question des clôtures intermédiaires, et plus généralement des seuils du texte, a déjà été bien explorée, on voudrait ici envisager le « plein » du chapitre et non plus les « vides » qui les séparent. À la question du degré de clôture du chapitre, il faut encore ajouter celle de l’unité,...

1

Le chapitre invisible?

La disposition romanesque semble trop lâche, trop floue ou trop différente d’un roman à l’autre pour être perçue comme un élément véritablement signifiant. Les chapitres sont souvent trop nombreux pour former une « structure » satisfaisante. Si bien qu’analyser les chapitres revient à les regrouper en parties plus massives et plus...

Chapitres

POETIQUE DU CHAPITRE DANS LE ROMAN FRANÇAIS MODERNE ET CONTEMPORAIN L’élément de structuration textuelle qu’est le chapitre paraît a priori aisément identifiable et définissable. Pourtant, il est tout à fait négligé en poétique. Les apports bibliographiques sur cet ensemble de questions sont encore très peu nombreux. La thèse récente d’Ugo Dionne...