Métadonnées pour le corpus Chapitres

L’annotation des fichiers .xml du corpus Chapitres a été pensée à la fois pour être simple et lisible, et fonctionnelle pour les besoins de notre analyse, consacrée aux modes de composition du roman. Ceci a conduit à ajouter aux métadonnées deux informations importantes : d’une part, le degré de notoriété de son auteur·ice (canonique ou non-canonique), et d’autre part le sous-genre romanesque auquel le texte pouvait être rattaché.

 

I. Notoriété des autrices et auteurs : canon ou non-canon ?

Nous avons utilisé un tag pour distinguer entre auteurs canoniques et auteurs non-canoniques (c’est-à-dire oubliés par l’histoire littéraire). Deux cas possibles sont répertoriés dans les métadonnées : <profileDesc type=”genre” tag=”canon”> ou <profileDesc type=”genre” tag=”non-canon”>.

Il est à noter que cet élément renvoie à la notoriété de l’auteur·ice et pas à la notoriété de chaque texte particulier. Un texte peu connu de Zola comme Lourdes, par exemple, sera considéré comme « canon ».

L’élément que nous pouvions déceler le plus facilement était le nombre de références sur le site fabula.org, qui témoigne de l’intérêt de la communauté universitaire pour un auteur donné. Au-delà de 100 occurrences du nom de l’auteur, on a considéré qu’il était canonique.

Cette méthode posait problème quand l’auteur avait un homonyme ou quand son nom de famille était trop courant. Pour ces cas-là, on a combiné la première observation avec une deuxième : le nombre de rééditions dont ses romans avaient fait l’objet dans le catalogue de la BnF. On a considéré que des rééditions multiples indiquaient une notoriété suffisante pour recevoir l’étiquette “canon”.

 

II. Quel genre de roman ? Les mots-clefs des sous-genres

Pour chaque texte, l’élément <keywords> contient une liste de mots-clefs associés à ce texte, correspondant chacun à un élément <term>, et qui renvoient au sous-genre littéraire du texte.

Cet élément comporte zéro, un ou plusieurs mots-clefs qui désignent différents sous-genres romanesques. Il a été attribué par les chercheur·es en fonction de leurs connaissances de l’histoire littéraire et des thèmes de chaque roman.

Lorsque le sous-genre ne se présentait pas de manière évidente, nous n’avons pas mis de mot-clef. Le mot-clef “roman” est implicite et concerne l’intégralité des textes, sauf présence d’une indication contraire comme “recueil” ou “nouvelles”.

Liste des éléments <term> utilisés :

biographie, cycles et séries, érotisme, épistolaire, fantastique, fragments, journal intime, littérature jeunesse, mémoires et autobiographie, non-fiction, nouvelles, récit de voyage, recueil, roman d’aventures, roman historique, roman sentimental, policier, science-fiction

 

 

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Aude Leblond (5 décembre 2022). Métadonnées pour le corpus Chapitres. Chapitres. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mn9q


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search